Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/11/2016

ADMIRABLE…LA FAMILLE ACKERMANN !!!

Bonjour chers amis de la famille Ackermann !!!

Comme il était sage notre brave Confucius qui nous disait comme le #mot du #jour : RIBON "Notre plus grande gloire n'est pas de ne jamais tomber, mais de nous relever à chaque fois..." C'est vrai, mais ça fait quand même mal de tomber trop souvent !!! Voilà pourquoi l'#excentrique #famille #ackermann et #cyril le #pere #invisible mais #present optent pour les voyages, car si ils tombent, c'est souvent en avion et donc peu de chance de se relever ! La #famille #ackermann se repose dans sa maison de l'upper east side de New-York pendant que #cyril vient de décoller pour Djanet au sud de l'Algérie, pour peindre les magnifiques Touaregs Ajjers ! La région de Djanet est habitée depuis le Néolithique, il y a plus de 10 000 ans, à une époque où le désert n'occupait pas cette partie du Sahara. La végétation et la faune étaient luxuriantes, comme le rappellent les très nombreuses gravures rupestres du Tassili qui entourent Djanet. Des populations de chasseurs-cueilleurs y étaient installées. Djanet est fondée au Moyen Âge par les Touaregs. Les Ottomans, qui ont une autorité nominale sur le Fezzan, renforcent leur présence dans la région au début du xxe siècle en réaction aux poussées des Européens en Afrique. En 1905, les Turcs installent une garnison à Ghat et mènent quelques escarmouches contre les méharistes français, poussant jusqu'à Djanet2. La guerre italo-turque de 1911 sonne le glas des ambitions ottomanes dans la région, les Français en profitent pour occuper Djanet en novembre 1911. Le capitaine Édouard Charlet prend l'oasis le 27 novembre 1911, à la tête de 135 méharistes de la Compagnie Saharienne du Tiddikelt. Mais avant de partir, les Ottomans ont donné des fusils modernes aux tribus touarègues, ce qui les aide à opposer une résistance aux colonisateurs. Une bataille a lieu à 20 km au sud de Ghat en avril 1913 entre une troupe de 40 méharistes français (en fait des guerriers arabes Châamba) et une harka de 250 touaregs Ajjer. Les Français parviennent à se dégager par une charge à la baïonnette, mais doivent rejoindre à pied leur base située à 120 km, leurs montures ayant été massacrées

famille-ackermann.com --> Fashion/Mode

Si la #famille #ackermann n'#existait pas, il aurait #fallu l’#inventer

ADMIRABLE…LA FAMILLE ACKERMANN !!!

FAMILLE-ACKERMANN.COM

 

https://www.facebook.com/pages/La-Famille-Ackermann/469094403145843

@clanackermann

FAMILLE-ACKERMANN1.jpg

FAMILLE-ACKERMANN1.jpg

Les commentaires sont fermés.