Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/12/2015

ESPIÈGLE….LA FAMILLE ACKERMANN

Bonjour chers amis de la famille Ackermann !!!!!

Dans quelques jours, l'#excentrique #famille #ackermann ainsi que le reste de la planète va ouvrir ses cadeaux de Noël !! #cyril le #pere #invisible mais #present n'a pas souhaité montrer ce qu'il a demandé au père Noël, car il a peur que #pascale s'y oppose ... Oui même le père Noël, ne peut résister à #pascale en colère ...

Il est de tradition d'offrir un cadeau de Noël pour la fête de Noël, généralement aux enfants et à la famille proche. Ces présents s'offrent selon la tradition, le 24 décembre au soir et se suit de l'ouverture des cadeaux à minuit. Cette tradition d'offrir des cadeaux pour Noël ou pour le Nouvel An remonte au xviie siècle dans le monde chrétien, les cadeaux étant essentiellement réservés aux enfants de notables et de souverains à cette époque. Il était cependant plus fréquent d'offrir des étrennes aux enfants des familles bourgeoises et aristocratiques, le transfert de cette pratique du début du mois de janvier au 25 décembre s'affirmant au xixe siècle avec la transformation de la fête de Noël en célébration familiale. Cette coutume des cadeaux est largement reprise en dehors de tout contexte religieux.

Les cadeaux de Noël sont généralement enveloppés dans du papier cadeau brillant ou de couleur vive, souvent entouré d'un ruban lui-même coloré. Ils sont offerts à des moments variables selon les pays, principalement à Noël, au Nouvel An ou à la Saint-Nicolas. Les parents font croire aux jeunes enfants que les cadeaux sont apportés par un personnage extérieur, essentiellement le Père Noël, un personnage fictif popularisé aux États-Unis. Certaines traditions insistent sur la notion de récompense : le don de cadeaux serait ainsi soumis à la condition, pour l'enfant, d'avoir été sage durant l'année écoulée.

La veille de Noël, les enfants déposent un soulier ou une paire de souliers au pied du sapin. Le cadeau est généralement alimentaire (pomme, orange, pipe en sucre) avant l'apparition de la société de consommation et des grands magasins au xixe siècle. Dans les familles catholiques, les cadeaux sont apportés par l'Enfant Jésus. Mais depuis le xxe siècle dans la majorité des foyers, et par appropriation de la coutume américaine, la légende contée aux enfants veut que ce soit le Père Noël qui livre les cadeaux ; il passe par la cheminée et laisse les cadeaux là où sont posées les souliers (en France) des habitants de la maison pendant leur sommeil. Cette livraison aurait lieu dans la nuit précédant le jour de Noël après le réveillon de Noël. Il est conseillé d'écrire une lettre au Père Noël pour lui indiquer ses souhaits avant le jour de Noël.

famille-ackermann.com

Si la #famille #ackermann n'#existait pas, il aurait #fallu l’#inventer

 

ESPIÈGLE….LA FAMILLE ACKERMANN

FAMILLE-ACKERMANN.COM

https://www.facebook.com/pages/La-Famille-Ackermann/469094403145843

@clanackermann

FAMILLE-ACKERMANN.jpeg

FAMILLE-ACKERMANN0.jpeg

FAMILLE-ACKERMANN1.jpeg

FAMILLE-ACKERMANN2.jpeg

Les commentaires sont fermés.