Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/12/2015

TRANCHANTE..... LA FAMILLE ACKERMANN !!!

Bonjour chers amis de la famille Ackermann !!!!!

J'ai un ennemi, qui je suis sur est le même pour vous : Le réveille-matin . Bon, l'#excentrique #famille #ackermann n'en a pas car, #pascale, #cyril le #pere #invisible mais #present, #morgan et #capucine aiment se lever (comme l'élite New-Yorkaise du Upper East side) "naturally" ! Un réveille-matin (souvent abrégé en réveil) est un système, généralement une horloge ou une montre, qui émet un son à une heure pré-déterminée. On l'utilise généralement pour se réveiller le matin, d'où son nom. Platon (428–348 av. J.-C.) met au point un système de réveil sur une horloge à eau : un sifflement prévient que la cuve est vide. Il l'aurait utilisé pour arrêter de s'assoupir lors de ses longs travaux et lectures nocturnes Autour du xe siècle, en Chine, est mise au point une horloge à feu. Sur un support, souvent en forme de corps de dragon, se consume une mèche ou un bâton d'encens qui déclenche la chute bruyante de boules de métal à un moment précis et plus ou moins prédictible. Avec l’avènement de l'horlogerie mécanique, à partir du xiie siècle en Europe, les cloches, omniprésentes, font office de sonnerie de réveil. Dante Alighieri décrit en 1319 le son d'un réveil de monastère mais ce système de réveil existait déjà depuis plusieurs années.

Au xve siècle, les premières horloges portatives et montres pouvaient éventuellement faire fonction de réveils lorsqu'elles possèdaient une couronne trouée dans le cadran dans lequel on mettait une épingle pour déclencher la sonnerie à l'heure voulue.

Le premier véritable réveil a été créé par l'américain Levi Hutchins en 1787. Ce jeune apprenti horloger avait, selon la légende, du mal à se lever le matin. Il a mis au point un ingénieux dispositif de réveil sans pour autant le commercialiser ou le développer. Antoine Redier, horloger et inventeur français, est le premier, en 1847, à déposer un brevet pour un réveil mécanique réglable.

À la fin du xixe siècle le réveil devient un objet indispensable de la vie quotidienne de millions d'ouvriers et d'employés. Aux États-Unis, la marque Ansonia (en) fabrique des réveils ronds surmontés d'une cloche. En France les entreprises Japy en Franche-Comté et Bayard en Haute-Normandie se lancent dans la fabrication de modèles concurrents. Au début des années 1930 Japy connaît un grand succès avec son modèle « le Silencieux » (du caoutchouc amortit le son), tandis que Bayard commercialise les très populaires « Sonnefor », « Tapageur » et les réveils animés Mickey Mouse puis Blanche-neige. Le mot "réveille-matin" est invariable : les réveille-matin au pluriel. En effet, « réveille » est un verbe (donc invariable), et « matin » est un nom.

famille-ackermann.com

Si la #famille #ackermann n'#existait pas, il aurait #fallu l’#inventer

 

TRANCHANTE..... LA FAMILLE ACKERMANN !!!

FAMILLE-ACKERMANN.COM

https://www.facebook.com/pages/La-Famille-Ackermann/469094403145843

@clanackermann

FAMILLE-ACKERMANN2.jpg

FAMILLE-ACKERMANN1.jpg

FAMILLE-ACKERMANN0.jpg

FAMILLE-ACKERMANN.jpg

Les commentaires sont fermés.