Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/10/2015

IMPÉRIEUSE… LA FAMILLE ACKERMANN !!!

Bonjour chers amis de la famille Ackermann !!!

L' #excentrique #famille #ackermann ne peut évidement pas vous parler du symbole de la tête de mort sans un petit parallèle à Macbeth s'interrogeant sur lui-même un crâne à la main ... Laissons #cyril le #pere #invisible mais #present nous déclamer le début de cette célèbre réplique : "Être, ou ne pas être, c’est là la question. Y a-t-il plus de noblesse d’âme à subir la fronde et les flèches de la fortune outrageante, ou bien à s’armer contre une mer de douleurs et à l’arrêter par une révolte?" La Norvège et l'Écosse se livrent une bataille où Macbeth, cousin du roi Duncan et chef de son armée, s'illustre par son courage, sa persévérance et sa loyauté. Revenant victorieux, Macbeth, thane de Glamis, rencontre trois sorcières qui l'accueillent en lui donnant successivement trois titres différents : celui de thane de Glamis, de thane de Cawdor et de futur roi. Quant à Banquo, général et ami de Macbeth qui l'accompagne, elles lui promettent une descendance de roi. Puis, sans donner plus d'explications, elles disparaissent. Peu de temps après, deux seigneurs envoyés par le roi Duncan viennent annoncer à Macbeth que ce dernier le nomme thane de Cawdor pour le récompenser de sa victoire. Macbeth fait part de cette rencontre à son épouse mais, dévorée par l’ambition et pressée de voir s’accomplir cette prophétie, elle le pousse à assassiner Duncan sans plus attendre. Les fils de Duncan (Malcolm et Donalbain) s'enfuient, de peur de se faire assassiner à leur tour, laissant le trône à Macbeth. C’est le début d’un cycle meurtrier où Macbeth, vivant dans la hantise de se voir dépossédé de son trône, entreprend de faire assassiner tous ceux dont il estime qu’ils pourraient le lui ravir. L’essentiel de la tragédie montre comment Macbeth et Lady Macbeth sombrent progressivement dans la folie, lui obsédé par la crainte de perdre sa couronne et tenaillé par le remords des crimes commis, elle ne parvenant pas à oublier le sang s’écoulant des plaies mortelles du roi Duncan.

famille-ackermann.com

Si la #famille #ackermann n'#existait pas, il aurait #fallu l'#inventer 

IMPÉRIEUSE… LA FAMILLE ACKERMANN !!!

FAMILLE-ACKERMANN.COM

https://www.facebook.com/pages/La-Famille-Ackermann/469094403145843

 

@clanackermann

FAMILLE-ACKERMANN.jpg

FAMILLE-ACKERMANN0.jpg

FAMILLE-ACKERMANN1.jpg

FAMILLE-ACKERMANN2.jpg

Les commentaires sont fermés.