Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/10/2015

PROACTIVE… LA FAMILLE ACKERMANN !!!

Bonjour chers amis de la famille Ackermann !!

#pascale à la guitare et hop l'#excentrique #famille #ackermann quitte la Grèce pour le pays du Flamenco ! Vous êtes d'ailleurs nombreux a me demander pourquoi sur le site #familiale famille-ackermann.com il n'y a plus de video depuis le début de l'année ??

Et bien tout simplement car la #famille #ackermann ainsi que #cyril le #pere #invisible mais #present ne sont jamais à #paris et sont plus ou moins encore en vacances au quatre coins du monde !!!

Pendant que moi je travaille, travaille et encore travaille ... Il existe de nombreuses théories concernant la genèse exacte du terme « flamenco ».Blas Infante dans son livre Origines du flamenco défendait l'hypothèse que le mot « flamenco » dérivait des termes arabes felah-menkoub, qui associés signifient « paysan errant ». Il reprenait une terminologie déjà proposée à partir du mot fallah, et déclinée aussi en felahikum ou felagmenku. Cependant les flamencologues ont rejeté cette thèse, remarquant que le mot flamenco n'est apparu qu'au xixe siècle à une époque où l'influence arabe sur la langue espagnole avait disparu . Une autre théorie affirme que le flamenco était le nom d’un couteau ou d’un poignard. Dans la saynète El Soldado Fanfarrón, écrite par González del Castillo au xviiie siècle, on peut lire : El melitar, que sacó para mi esposo, un flamenco (« Le militaire, qui sortit pour mon époux, un flamenco »). Dans une autre copla (chanson) reprise par Rodríguez Marín, il dit : Si me s’ajuma er pescao (« Si le poisson brûle) / y desenvaino er flamenco (« et si je dégaine mon flamenco) / con cuarenta puñalás (« avec 40 coups de poignard ») / se iba a rematar el cuento (« l'histoire allait se terminer »). Cependant, cette hypothèse ne s’est jamais fait une place. L’hypothèse selon laquelle le nom avait été donné au genre pour l’oiseau appelé flamenco (Flamant rose) est due à Rodríguez Marín. Il justifia sa position en argumentant que les chanteurs interprétaient le chant avec une veste courte, qu’ils étaient grands et brisés à la taille. C’était la raison majeure pour laquelle ils ressemblaient à l’échassier du même nom.

famille-ackermann.com

Si la #famille #ackermann n'#existait pas, il aurait #fallu l'#inventer 

PROACTIVE… LA FAMILLE ACKERMANN !!!

FAMILLE-ACKERMANN.COM

https://www.facebook.com/pages/La-Famille-Ackermann/469094403145843

@clanackermann

FAMILLE-ACKERMANN.jpeg

FAMILLE-ACKERMANN0.gif

FAMILLE-ACKERMANN1.jpg

FAMILLE-ACKERMANN2.jpg

 

Les commentaires sont fermés.